Une histoire de l’art-action

Au travers des évolutions historiques de l’art-action, ce cours vise à dégager des thématiques plus larges et non chronologiques. Ces cours se pense comme des miscellanées curieuses et transversales.

Etre (juste) là :
Les artistes se contentant d’être présent pour faire œuvre.
(Raymond Hains, André Cadere, Yoko Ono, Till Roeskens, hapenning polonais 1960, Armand Robin, le dandysme, Abramovic, Santiago Reyes, Gilbert & George, On Kawara, etc.)

Mon corps ma bataille : le corps comme enjeu politique.
(Actionnisme, Gina Pane, Valérie Export, Carolee Sheeman, Jean-Jacques Lebel, Michel Journiac , Made in Eric, François Pluchart, Steven Cohen, Stellarc, le trans-humanisme, etc.)

De la lettre à l’acte : une première approche de la poésie action et sonore
(Cravan, les lettristes, Heidsieck, Jarry, Tarkos, la scène de la poésie-action contemporaine française, etc.)

Fluxus, piano et fortissimo : une approche de ce mouvement notamment au travers de l’utilisation quasi systématique du piano.

Cage vs Kaprow

Les arts de la scène et la performance. Montrer la permanente porosité entre théâtre, danse et performance en rendant compte de leurs typologies complexes.
(Cabaret voltaire, Judson Church NYC, Merce Cunningham, le théâtre du Zerep, Hanna Alprin, Trisha Braun, Jérome Bel, Bryon Gysin, Charlemagne Palestine, etc.)

La video transitionnelle : la performance pensée pour la caméra.
(Arnaud Labelle-Rojoux, Alexandre Gérard, Bas Jan Ader, Mathew Barney, Chris Burden, William Wegman, Bruce Nauman, etc.)