Le contrat de peinture 2018-19

Les étudiantes et les étudiants doivent réaliser un minimum de 10 peintures sur la durée du semestre avec un esprit de diversité d’approche du médium « peinture » à partir des exemples cités en cours.

Les principaux critères de base étant la variation des supports, de leur qualité de surface (lisse, rugueux, absorbant, souple, rigide etc.…), la variation des formats (standards type raisin, aigle, figure, paysage , portrait ou non normé comme par exemple un format de 2 x 250 cm ainsi qu’un format non orthogonal « trouvé » ou dessiné par l’étudiante ou l’étudiant dans une plaque de contre plaqué.

Au moins sur une proposition ils interviendront sur une peinture, image, photographie pré existante sur le mode « iconoclaste » de l’altération , transformation, scarification…

Il n’y a pas de thématique imposée. L’hétérogénéité est la seule règle. Les étudiants sont encouragés à développer des stratégies de contournement, jouer avec leur habileté, leur maladresse; Tenter de mettre en place des protocoles de travail, rompre avec les habitudes, avec les a priori du sujet, de « l’expression personnelle » ou des attentes supposées de l’enseignant.

Le geste, la trace, les modes de représentation d’après modèle, d’après photographie par l’observation ou l’empreinte, le transfert, le collage seront abordés lors des séances.

De même la couleur sera un des axes de travail important de la série au travers de la notion de palette (recherche de tons, de valeurs) de monochromes, d’intensité ou d’atténuation mais aussi la couleur abordée par ses référents naturels, industriels, alimentaires, organiques, textiles, pops, signalétiques, emblématiques…

Ces questions feront l’objet de mini cours lors de certaines séances.

Ce « contrat de peinture » essaye de rompre avec la notion d’exercice pour jeter directement les étudiants au milieu des choses « In Medias Res »; à partir de son imaginaire, de recherches, d’une certaine capacité d’improvisation, de remise en cause et aussi par l’échange chaque étudiant devrait être en mesure d’entrevoir les perspectives artistiques, poétiques de ce médium pour lui-même .

Chaque étudiante ou étudiant sera évalué en fonction de son engagement vis-à-vis du contrat, de sa capacité à diversifier son approche picturale; la qualité des réalisations peut être inégale. L’enjeu étant essentiellement l’expérimentation et les possibilités de développement et d’approfondissement.