Art|Programmation (A|P)

Ce cours propose d’apprendre à programmer au moyen du langage Python. Très populaire, il est bien documenté et sa communauté d’utilisateurs est étendue et active. Python est un logiciel libre, ainsi chacun peut l’utiliser sans avoir à payer de licence. Il permet le prototypage rapide aussi bien que le développement d’applications industrielles tout en restant approprié à l’enseignement.

Le cours comporte 3 temps :
Initiation-découverte (à la rentrée, 1 séance de 2 heures obligatoire)
Cette séance permet aux étudiant·e·s de déterminer s’ils·elles souhaitent s’investir davantage dans le médium code.

Bases (au premier semestre, 1 semaine intensive optionnelle)
Une semaine est dédiée à l’apprentissage des concepts de la programmation. Ce cours est ouvert à tou·te·s sans distinction d’année.

Approfondissement (au second semestre, séances optionnelles de 2 heures)
Ces cours thématiques approfondissent ou démontrent un sujet. Ils sont ouverts aux étudiant·e·s ayant validé les cours de bases.

En parallèle, en rendez-vous du soir, l’atelier A|P est une expérience de discussion et de création collective liée au code et plus généralement au numérique.

objectifs : L’objet de ce cours est de permettre aux étudiant·e·s de maîtriser suffisamment les mécaniques de pensée, le vocabulaire et les concepts de base de la programmation (i.e. la pratique du code) pour pouvoir développer une sensibilité aux technologies numériques et peut-être une pratique artistique numérique avancée.
Le monde devient numérique et il appartient à chacun —et particulièrement aux artistes— de ne pas être consommateur passif de ce qui nous est proposé. Le code nous donne justement la liberté d’agir sur les outils numériques pour les conformer à nos besoins plutôt que de nous plier aux contraintes qu’ils nous imposent.
Sur le plan plastique, le code est potentiellement plus riche que n’importe quel élément d’une suite logicielle graphique. Le code source, base des logiciels, n’impose rien si ce n’est d’être véritablement créatif. L’ordinateur et le code sont ainsi moins des outils que des matériaux pour la création et leur maîtrise permet de se distinguer de l’esthétique mainstream à laquelle les suites logicielles tentent de nous soumettre.

Plus qu’un cours technique, cet enseignement dote l’étudiant·e d’outils de pensée qui lui permettent de porter un regard analytique sur le monde numérique : Comment les outils numériques sont-ils fabriqués ? Quels biais d’usage introduisent-ils ? Comment se les approprier ? Comment et pourquoi.

évaluation : La série de cours correspondant à l’apprentissage des bases de la programmation est évaluée par des questionnaires en ligne auxquels l’étudiant·e peut répondre autant de fois qu’il·elle le souhaite (pour évaluer sa progression ou améliorer sa note).
Les autres enseignements (initiation, approfondissement, atelier) ne font pas l’objet d’évaluation. Cependant, la qualité de leur éventuelle mise en œuvre dans le cadre du projet personnel de l’étudiant·e sera remarquée

bibliographie indicative
Bob Cordeau et Laurent Pointal. Une introduction à Python 3
Patrick Fuchs et Pierre Poulain. Cours de Python
John Brunner. Sur l’onde de choc
William Gibson. Trilogie Bigend : Identification des schémas